Nouveautés EPIQR+ 2014

  • Mise à jour de la base des coûts,

  • Introduction des coûts pour les codes liés aux actions prévues par la norme SIA 358 pour la sécurité des personnes (balustrades des balcons et cages d’escaliers, etc.).

  • Correction de bugs mineurs.

Nouveautés EPIQR+ 2013

  • Mise à jour conséquente du prix des travaux d’isolation thermique pour prendre en compte les nouvelles lois cantonales,

  • Extension des codes s,t,u,v pour intégrer l’essentiel des actions MINERGIE et MINERGIE P.

  • Développement d’une procédure d’importation des projets depuis EPIQR vers EPIQR+.

  • Introduction du principe de licence par jeton (L'usager ne paie que pour l'usage qu'il fait du logiciel.

  • Correction de bugs liés à la génération des rapports (lignes vides).

Différence entre EPIQR et EPIQR+

  • L’approche proposée par EPIQR+ est passablement différente de l’approche EPIQR. EPIQR+ est basé sur des macroéléments qui dépendent de l’affectation et de la complexité des bâtiments, alors que EPIQR se réfère à une série d’éléments (50) adaptés seulement pour les immeubles de logements.

  • EPIQR n’offre pas la possibilité d’éditer des rapports de diagnostic avec photos. Le développement des coûts s’est arrêté en 2013 et l’analyse énergétique ne fait pas référence aux classes énergétiques de la SIA 2031.

  • EPIQR peut encore être utilisé mais seulement pour les analyses simples d’immeubles d’habitation. La base des coûts est encore crédible (vérification en 2014) et l’adaptation des prix avec l’indice OFS est suffisante pour une précision de +/- 15%.

  • Les prix de travaux donnés par EPIQR sont légèrement plus bas que ceux donnés par EPIQR+ (de l’ordre de 3 à 5%).

Nouveautés EPIQR+ 2017

1. Intégration des codes de travaux eCCC

  • Il est possible maintenant d’effectuer une analyse des coûts sur la base de la classification des travaux selon eCCC. Cette fonctionnalité remplace l’analyse des coûts selon CFE.

2. Intégration des coûts pour mise en conformité selon SIA 358

  • Le code d’amélioration « v » des éléments« Balcons et loggias » (création protections solaires), a été remplacé par un travail pour la mise en conformité des balustrades selon SIA 358.

  • Un code d’amélioration « s » a été créé pour tous les éléments « Escaliers et paliers » et « Escaliers extérieurs » pour la mise en conformité des balustrades selon SIA 358.

  • Modification du code d’amélioration « u » pour la mise en conformité de la hauteur des contrecœurs et garde-corps des différents éléments « Fenêtres ».

3. Autres travaux liés à la sécurité

  • Codes d’amélioration crées pour les différents éléments « Couverture de toiture » pour la mise en œuvre de lignes de vie ou de crochets de sécurité.

4. Travaux de mise en conformité pour sécurité incendie

  • Le code d’amélioration « s » de divers éléments « portes intérieures » a été amélioré. Pour le macroélément « Circulations et communs – Immeubles d’habitation », le nombre de portes correspond maintenant au nombre de logements.

  • Eléments « Escalier et paliers » : code d’amélioration « t » pour la création d’un compartimentage feu à chaque étage.

  • Eléments « Escalier et paliers » : Code d’amélioration « u » créé pour la mise en surpression de la cage d’escalier.

  • Eléments « Escalier et paliers » : Code d’amélioration « v » créé pour la mise en œuvre d’un exutoire de fumée ou pour l’adaptation d’une installation existante.

  • Elément « Ascenseurs » : code « s » remplacé. Il prend maintenant en compte les interventions dues afin d’adapter l’installation existante pour en faire un ascenseur pompier.

  • Code d’amélioration « s » crée pour l’élément « Locaux communs » pour la mise en œuvre de portes EI30.

5. Autres travaux

  • Ajout d’un code d’amélioration « t » pour plusieurs éléments « Portes extérieures » pour la mise en œuvre d’un cylindre pompier.

  • Ajout d’un code d’amélioration « v » pour les éléments « Fenêtres » pour la mise en œuvre de grilles de ventilation dans les cadres.

  • Création d’un code d’amélioration « s » pour l’élément « Ferblanterie – Toit Plat » pour l’isolation des acrotères.

  • Codes d’amélioration « t » et « u » créés au niveau de l’élément « Echafaudage de façade » pour la mise en œuvre respectivement d’une casquette et d’une toiture provisoire.

  • Ajout d’un élément « Point d’eau » dans le macroélément « Locaux de traitements et diagnostics hospitaliers ».

  • Ajout de l’élément « Echafaudage intérieur » dans le macroélément « Aula - Grande Salle »

  • Code « c » et travaux « 3 » supprimés pour l’élément « Cuisine équipée».

  • Diverses corrections de bugs et de travaux.

  • Modifications/adaptations de coûts de travaux selon retours de travaux de rénovation effectués.

Nouveautés EPIQR+ 2015

  • Mise à jour de la base des coûts.

  • Développement du modèle d’EPIQR+ éclair pour les bâtiments de logements (diagnostic sommaire avec 10 éléments et 4 coefficients dimensionnels).

  • Simplification du modèle de bâtiment pour les immeubles de logements (diminution conséquente du nombre de coefficients dimensionnels dans le modèle).

  • Introduction d’un modèle de calcul des coefficients dimensionnels à partir de 4 coefficients de base cadastraux.

  • Introduction du principe de license par jeton, en fonction de la typologie du bâtiment et du type de rapport souhaité (coûts seuls ou rapport complet).

©2017 Estia SA/Epiqr-Rénovation

Le logiciel et la méthode EPIQR+ sont développés conjointement par Epiqr-Rénovation et Estia